Présentation de la maturité suisse

Home » Maturité suisse » Présentation de la maturité suisse
Le diplôme pour la suite de vos études

Le diplôme pour la suite de vos études

  • Qu’est-ce que c’est que la maturité suisse ?

Il s’agit d’un diplôme reconnu non seulement en Suisse, mais également à l’étranger.
Ce titre est capital pour la suite des études. En effet, seule l’obtention de la maturité suisse
(ou gymnasiale) permet un accès aux hautes écoles (universités, économie, pédagogique, etc)
dès la fin de l’école obligatoire. Avec l’obtention de la maturité vous avez l’avantage de ne pas devoir passer d’examen d’entrée de certaines facultés.

  • Les directives de la maturité suisse sont établies par le SEFRI, à Berne

Il s’agit d’informations claires et précises sur le déroulement de la maturité.
Toutes les branches présentes à la maturité suisse: discipline fondamentale (DF), option spécifique (OS) ou option complémentaire (OC) y sont détaillées. Vous y trouverez les informations sur les livres, les objectifs et le déroulement des examens. Tout cela vous sera transmis lors de
votre inscription à l’Institut-Domi pour entamer votre maturité. Vous trouverez les directives
en cliquant sur ce lien: Directives de la maturité suisse

Selon le point 2 de l’article 8 sur les directives fédérales de la maturité suisse, l’examen poursuit des buts bien précis; ceci permet à l’étudiant d’avoir les connaissances et la « maturité nécessaire aux études supérieures ».

buts-de-lexamen-suisse-de-maturite

la maturité suisse: buts de l’examen

  • Quelles différences avec la maturité gymnasiale (ou cantonale)?

La maturité gymnasiale (ou cantonale) est, comme son nom l’indique liée à un canton, mais fédéralement reconnue.
L’étude des branches dans le système public couvre le programme des études secondaires (gymnase, collège, lycée selon les cantons) mais répartie sur un temps d’étude bien définit: en trois, quatre ou cinq ans selon les cantons). La connaissance de toutes les matières lors de l’obtention de la maturité cantonale est plus aléatoire qu’une étude stricte, divisée en deux partiels, tel que la propose la maturité suisse puisqu’elle dépend des notes acquises durant les années d’études. Ce qui diffère également c’est que la maturité suisse ne se base sur aucune note du cursus. Lorsque l’on passe devant un examinateur et un expert ne vous connaissant pas, seul ce que vous allez écrire ou dire va déterminer votre note finale

En cliquant sur CE LIEN  vous trouverez la structure de la maturité fédérale avec ses particularités.