Conditions de réussite et tarifs

Home » Maturité suisse » Informations sur l’examen de maturité suisse » Conditions de réussite et tarifs
  • Les conditions de réussite

Tout d’abord il est important de savoir que vous pouvez refaire deux tentatives pour chacun des deux partiels.

Exemple:
Vous passez votre premier partiel avec des notes inférieures à la moyenne, vous passez ensuite votre deuxième partiel avec le même problème. Vous avez techniquement échoué votre diplôme. Cependant, vous pouvez vous représenter pour un deuxième essai du premier partiel et six ou douze mois après vous représenter pour un deuxième essai, du deuxième partiel… et le réussir!

Pour réussir l’examen suisse de maturité, il y a trois paramètres qui doivent être absolument remplis. Ces points sont liés les uns aux autres:

  1. Il n’y a pas plus de quatre branches en-dessous de la note 4
  2. L’ensemble des notes « négatives » (en-dessous de la moyenne) est inférieur ou égal à
    7 points
  3. Un minimum de 84 points est atteint.

En respectant ces critères, vous avez accompli votre but, conclu votre cursus

Il est important de faire le plus de notes « positives » (en-dessus de la moyenne) pour s’assurer un nombre de points bien supérieur au minimum requis pour réunir les conditions de réussite.

Attention: Il n’y a pas de notes compensatoires; cela signifie qu’une note « positive » ne pourra pas compenser une note négative »

  • Les délais d’inscription

Les délais d’inscription pour la maturité fédérale sont au 1er novembre pour la session d’hiver et au 1er mai pour la session d’été. Il y a un formulaire ad hoc à remplir afin de pouvoir être sûr de ne pas rater ces dates.

Toutes ces informations se trouvent sur ce lien : Les instructions pour l’inscription

  • Les tarifs d’inscription

    Les taxes d’inscription et d’examen doivent être payées avant le début de l’examen. Elles sont précisées dans l’Ordonnance sur les taxes et indemnités pour l’examen suisse de maturité (172.044.13), décidée par Berne, et rappelées ci-dessous :

    Taxes d'examen de maturité