Quel choix entre les livres et le net dans les études?


Les livres et le net dans les études

Les livres et le net dans les études

Les livres et le net dans les études, peut être un dilemme, mais l’est-il vraiment?
Dans un monde en perpétuelle mutation, il est important de garder quelques habitudes plus « traditionnelles », telles que les livres, tout en restant connecté à l’opportunité grandissante de la technologie. S’il est vrai que l’informatisation a apporté beaucoup de commodités dans la recherche d’informations, que ce soit directement sur le net ou via des documents mis en forme pour le web, le papier reste un autre angle de vue puisque nous trouvons tout et son contraire sur tous les sujets.

Les livres sont une source fiable nous permettant d’apporter un complément d’informations précis. Ces derniers évitent aussi un important gaspillage de papier. Si l’impression du pdf initial de la matière à étudier peut rester de mise, tous les compléments, eux, sont à disposition de l’étudiant dans de nombreuses bibliothèques. Dès lors, ce que nous avons toujours entendu : « …. les cahiers au feu et la maîtresse au milieu. » n’est peut-être plus adéquat…

On sait aujourd’hui que passer trop de temps devant un écran peut avoir des répercussions sur la capacité à assimiler les matières et/ou provoquer de la fatigue visuelle Une solution pour éviter ces désavantages est de prendre le temps, au début des études, de sélectionner les sites les plus pertinents. On établit, par exemple, des dossiers avec le nom de chaque branche et l’on place directement le site clé dans l’endroit opportun. Cette pratique permet, dès le début des études, de se focaliser directement sur la matière, sans rechercher et se perdre en conjonctures pour retomber sur LE site de référence que nous avions découvert dans ces montagnes de connaissances à disposition. C’est pour cela que l’Institut-Domi établit, avec vous, un planning pour trouver le meilleur moyen d’étudier et de corréler, le plus efficacement possible, tout ce qui a été mis (ou va être mis) en place.

De fait, on s’aperçoit que les deux systèmes doivent être complémentaires en évitant que l’un se substitue à l’autre.

Raphael Sola