La formation diplômante de comptable en prison


la formation diplômante de comptable en prison

La plupart des prisons proposent à leurs détenus l’accès à différentes formations. La chance offerte aux prisonniers de passer des CFC demande de grands efforts et une véritable détermination. D’autres formations permettent d’avoir des connaissances diverses (créatrices, culturelles, linguistiques) mais ne sont pas certifiantes.

Une volonté d’étudier

L’article du code pénal (art.82 CP) introduit par le parlement, stipule que “le détenu doit, autant que possible, pouvoir acquérir une formation et une formation continue correspondant à ses capacités”. Malheureusement, des embûches peuvent se dresser sur la route de ceux qui voudraient entreprendre une formation quelle qu’elle soit.

Comme il est important qu’un détenu puisse avoir des perspectives d’avenir avec un savoir certifié, l’Institut-Domi qui est labellisé Eduqua, a structuré un diplôme de comptable à distance, et adapté.
Cependant, afin de bénéficier de cette opportunité, le détenu doit faire preuve de motivation, avoir des capacités cognitives suffisantes, pouvoir justifier sa démarche et autres impératifs. Si la volonté demeure, une structure adaptée peut être mise sur pied.

Une méthodologie complète et efficace

Etant les seuls à offrir une telle prestation en Suisse, nous avons comme ambition de permettre au maximum de prisonniers d’étudier, durant leur incarcération, un savoir concret en arithmétique commerciale, économie, droit. Ce savoir leur servira de bases pour poursuivre leur cursus menant au diplôme.
L’objectif est de donner l’opportunité aux prisons, comme par exemple les établissements de Bellechasse (Fribourg) , l’établissement de la plaine de l’Orbe (Vaud), la prison pour femmes de Bern (Bern) ou encore l’établissement ouvert le Vallon ou l’établissement fermé de Curabilis (Genève), de participer à la formation des détenus. Cette dernière a comme particularité d’être un diplôme obtenu extra-muros précieux pour leur réinsertion.
Certains de ces établissements nous font déjà confiance et le triangle qui s’est instauré couplé à notre méthodologie complète et précise, font déjà leurs premières preuves.

Le fonctionnement est simple.
1) Le prisonnier possède un ordinateur sur lequel il fait et rend ses devoirs;
2) le responsable de formation transmet les documents – au prisonnier ou à l’Institut-Domi -;
3) L’Institut-Domi fournit le matériel nécessaire en pdf – à faire par le détenu ou corrigé par notre professeur – .

Nous sommes toujours présents afin que cette nouveauté puisse être un avantage et non un poids pour l’établissement pénitencier.

En conclusion

il est aujourd’hui clair, autant pour l’Etat que les établissements pénitenciers, que donner l’opportunité aux détenus de se former permet une meilleure réinsertion dans la société en limitant le risque de récidive. Même s’il surgit souvent des difficultés de mise en place, cette formation diplômante arrive à point nommé pour ouvrir de nouvelles perspectives.