Comment travailler en période de grosse chaleur ?


 

Pour beaucoup, l’été rime avec décontracté, cocotiers et farniente ! Mais pour d’autres, la hausse des températures estivale n’est pas vraiment réjouissante. Car lorsqu’on doit travailler ou étudier, chaleur et concentration ne font pas bon ménage. En effet, lorsqu’il fait trop chaud, notre organisme peine à maintenir la température corporelle, et notre cerveau se retrouve alors en baisse de régime. C’est là que commence la sensation de fatigue et que notre réactivité devient plus faible. Difficile alors de faire travailler ses méninges dans ces conditions. Mais alors comment s’en sortir pour étudier en période de canicule tout en gardant sa productivité ?

Sachez que si vous vous sentez faiblir, les sieste ou les pauses n’auront que peu d’effet sur votre état tant que votre cerveau aura trop chaud. Les médecins s’accordent à dire que la seule solution efficace pour récupérer ses capacités cognitives est de faire baisser sa température en s’entourant d’un maximum de fraîcheur. Mais comment se créer un environnement de travail réfrigéré quand il fait plus de 30 degrés dehors ?

Le principe numéro un est de garder l’air chaud à l’extérieur pour que la température de la pièce reste agréable. Il faut donc penser à fermer les fenêtres durant la journée, et surtout descendre les stores ou volets sur les façades exposées au soleil. C’est la meilleure manière, de vous créez un bouclier anti-chaleur efficace. En revanche, vous pourrez aérer la pièce le matin et le soir, lorsque l’air s’est rafraîchi. Enfin, il faudra vous munir d’une accessoire indispensable : une ventilateur. Car le ventilateur permet de fournir une sensation de fraîcheur agréable, tout donnant à votre corps la capacité de mieux évacuer la chaleur.

Avec ces quelques règles simples, vous êtes donc en mesure de vous créer facilement un lieu de travail adéquat même en pleine canicule, et ainsi pouvoir garder la tête au frais durant l’été !

Étiquettes : , , , , , , ,