Présentation de l’article 32

Home » CFC Article 32 » Présentation de l’article 32

Présentation de l’article 32

L’article 32, section commerce

Il s’agit du CFC employé de commerce selon l’article 32; ce dernier est proposé par l’Institut Domi en douze, dix-huit ou vingt-quatre mois. Il s’agit de préparer au mieux le même CFC fait de manière « traditionnelle ». Les notes de l’examen final sont les seuls faisant foi. Donc autant choisir le temps qui vous est le plus adapté pour préparer les branches examinées.

Vous passez les mêmes examens finaux, standardisés et fédéraux que les apprentis sous contrat d’apprentissage et bénéficiez des mêmes avantages.

Le CFC employé de commerce selon l’article 32 est composé de deux formations distinctes:

  • La formation de Base (B)

L’employé de commerce a des compétences et aptitudes importantes dans le domaine de l’informatique et de la communication. Une seule langue est exigée pour ce profil, anglais
ou allemand. L’employé de commerce, exécutant et prestataire de services, s’exprime correctement dans sa langue et maîtrise l’informatique.

  • La formation Elargie (E) :

L’employé de commerce a des compétences et aptitudes importantes dans le domaine économique et social. Deux langues sont exigées pour ce profil, anglais et allemand. L’employé de commerce, prestataire de services, s’exprime impeccablement dans sa langue, l’informatique et
a une faculté marquée pour la mise en place de processus et l’autonomie. De ce fait, il peut prétendre à des postes supérieurs.

Un atout majeur à l’Institut Domi

Même si il existe deux formations distinctes (dont vous choisirez vous-même la filière),
l’Institut Domi vous prépare aux exigences les plus hautes. Cela vous permet de bénéficier d’avantages certains que ce soit en langues ou en informatique et ce, quelque soit la formation choisie.

La validation des acquis (VAE)

Il existe également une possibilité intéressante concernant la validation des acquis. Cela permet aux personnes ayant déjà un certains bagages pratiques et théoriques, de ne pas devoirs franchir toutes les étapes. En effet, la validation des acquis est composée de cinq étapes clés que sont: l’information, le bilan, l’évaluation, la validation et la certification. Cette procédure
(comme expliquée dans le lien ci-dessus) témoignent que toutes les compétences nécessaires sont acquises.

 

Certificat fédéral de capacité

Certificat fédéral de capacité